Bilan Mi-Mandat

Ma Région en action pour une écologie positive

Face au défi environnemental, la Région agit pour opérer une véritable transition écologique en Pays de la Loire. Avec un budget de 353 millions d’euros, elle porte une ambition écologique positive : celle de conjuguer la préservation du cadre de vie, de la biodiversité et du patrimoine naturel exceptionnel tout en développant le territoire et en faisant du défi écologique une opportunité créatrice d’emplois et de richesses.

transition énergétique | qualité de l’eau | déchets | biodiversité

Une transition énergétique largement engagée

Décidée à agir concrètement, la Région a voté en 2017 et 2018 deux feuilles de route : la première sur la transition énergétique et la deuxième sur la transition écologique. Il s’agit tout d’abord de tripler la production d’énergies renouvelables d’ici à 2021 (objectif : 21 %). Les premiers chiffres sont encourageants puisque la part des énergies renouvelables sur notre territoire est en nette progression (14 % en 2016).

Dans le même temps, la Région souhaite renforcer l’efficacité énergétique des bâtiments en rénovant 100 000 logements d’ici à 2021 et en engageant 40 millions d’euros de crédits sur trois ans.

Rien qu’en 2017 et 2018, plus de 70 000 logements ont bénéficié d’une rénovation énergétique. Autre enjeu important : la mobilité durable. Là encore, des avancées significatives ont été réalisées avec le financement de 37 nouvelles bornes de recharges rapides pour véhicules électriques sur l’ensemble des Pays de la Loire, mais aussi l’accompagnement de plusieurs nouvelles stations de bioGNV (gaz naturel pour véhicules) dont la première a été inaugurée à Mortagne-sur-Sèvre, en Vendée.

Autre axe majeur, le développement des réseaux électriques intelligents, notamment grâce au projet SMILE qui doit permettre de relier entre eux les multiples lieux de production et de consommation d’électricité et de gaz. À ce jour, ce sont déjà 60 projets qui ont été accompagnés par SMILE.

La Région a voté la création d’une société d’économie mixte dédiée à la croissance verte, pour soutenir notamment des projets en faveur des énergies renouvelables.

REGADER LA VIDÉO

La reconquête de la qualité des cours d’eau

Aujourd’hui, seulement 11 % des cours d’eau des Pays de la Loire sont classés en bon état écologique. La Région a donc décidé d’en faire une priorité. Dès 2017, elle a signé une convention avec l’Agence de l’eau, une première dans l’histoire de l’institution régionale, et a également engagé l’élaboration d’un projet LIFE intégré « REVERS’EAU » pour obtenir un financement européen à hauteur de 60 % sur un programme d’amélioration de l’eau qui pourrait s’élever à près de 20 millions d’euros.

La Région agit aussi pour la reconquête de la qualité de l’eau en finançant les projets d’aménagement et de gestion de l’eau de chaque bassin versant : 90 % du territoire régional est aujourd’hui couvert par des contrats régionaux.

Réduire et valoriser les déchets

Préserver l’environnement et lutter contre le changement climatique passe également par la gestion de nos déchets et par une politique volontariste en matière d’économie circulaire. C’est pourquoi, dès 2016 la Région a signé un contrat d’objectifs avec l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), qui a notamment débouché sur la réalisation d’un Plan régional de prévention et de gestion des déchets que l’Assemblée régionale a adopté au mois d’octobre 2018.

Ce plan vise à réduire les déchets dans la région de 10 % pour les déchets ménagers et de 5 % pour tous les déchets confondus d’ici à 2020.

Ce plan s’accompagne également d’un volet sur l’économie circulaire qui vise à accélérer la croissance verte en Pays de la Loire, avec un axe important sur les filières à haut potentiel comme le BTP, l’agri-alimentaire ou encore la filière marine avec le démantèlement des bateaux de plaisance usagés.

Zoom sur – Les Green Bonds

Les Green Bonds

Afin d’accélérer la croissance verte, la Région a levé 100 millions d’euros de "Green Bonds" ou obligations vertes. Ces fonds seront exclusivement utilisés pour financer des projets à dimension écologique. Ils serviront, par exemple, à financer le volet environnemental de la construction des futurs lycées pour répondre au mieux aux exigences des certifications et labels de performance énergétique.

POUR LA PRÉSERVATION DE LA BIODIVERSITÉ

La biodiversité représente un véritable atout pour la qualité du cadre de vie et l’attractivité de la région. Elle est aujourd’hui en danger puisque 35 % des oiseaux nicheurs sont menacés en Pays de la Loire. C’est pourquoi la Région a voté une stratégie pour la biodiversité en octobre 2018, une première en France. Cela représente un investissement de près de 50 millions d’euros sur la période 2018-2023 et se traduit par des actions innovantes telles que la création d’un club de mécènes du patrimoine naturel des Pays de la Loire en lien avec la Fondation du patrimoine. La Région poursuit aussi son engagement auprès de ses quatre Parcs naturels régionaux qui font un travail remarquable en matière de protection de la biodiversité.

ET DEMAIN – Soutien à de nouvelles stations de bioGNV

Soutien à de nouvelles stations de bioGNV (gaz naturel pour véhicules).

Soutien à 23 projets liés à l’économie circulaire concrétisés dès 2019.

Labellisation d’une nouvelle Réserve naturelle régionale des Bizeuls à Ernée (Mayenne).

Soutien à 24 projets d’autoconsommation photovoltaïque en 2019 dans les cinq départements.

100 000 logements rénovés d’ici à 2021.

Mise en œuvre d’une société d’économie mixte énergie pour soutenir notamment des projets en faveur des énergies renouvelables.